Compte-rendu – JUGW Meeting – Mont-Saint-Guibert – Samedi 21 octobre 2017

Merci à tous pour votre participation à notre dernière rencontre.

Merci à Gauthier d’Otreppe pour nous avoir accueilli à la RueDuWeb, .

À l’agenda, une présentation de Marc Dechèvre sur la restauration de multiples sites Joomla en local et en un clic, une discussion sur Joomla & le responsive ainsi qu’une discussion libre.

1. Restauration en local

Marc nous a présenté Akeeba Unite, une solution du développeur d’Akeeba Backup qui permet de restaurer en une seule action, grâce à un script d’automatisation, plusieurs archives (.jpa) et donc, de recréer à l’identique sur sa machine locale une copie de ses sites de production.

L’outil proposé permet non seulement de décompresser les archives mais aussi un grand nombre d’automatisation comme :

Grande première pour le JUG Wallonie, l’intervention de Marc était en streaming sur Youtube afin de permettre au plus grand nombre de la suivre, en direct mais aussi en rediffusé dès lors qu’elle reste à disposition. L’URL est la suivante : .

Les slides de Marc sont disponibles sur le site

2. Sillicon-break

Qui dit espace de co-working et y accole le mot Web, pense immédiatement à … kicker.

Et oui, nous avons eu l’opportunité de jouer au kicker. Nous aurions pu tester les hamacs, la console de jeu, la borne d’arcade, … mais nous n’étions pas là pour cela 😃

(aux manettes Marc, Dominique, Alain et Gauthier)

3. Joomla & le responsive

Gauthier a initié une discussion sur le responsive : quelles sont nos approches, à chacun, pour proposer un site responsive avec Joomla . Pour sa part, il opte pour Bootstrap v4 (qui est encore en alpha) et un module de Joomla UX : Joomla MegaMenu.

4. Discussion libre

Nous avons finalement discuter librement autour de la force de Joomla par rapport aux autres CMS.

Dominique Lieffrig, membre de la première heure de JUGW, nous a fait part de son expérience de formateur : il enseigne à des personnes ayant plus de 70 ans Joomla et, depuis cette année, il a opté pour une approche plus pragmatique; celle d’utiliser un page builder car il pense que c’est ce qui permet à ce public d’être plus à l’aise pour gérer un site et créer le contenu. Dominique, après avoir essayé plusieurs page builder durant l’été 2017 a choisi d’utiliser SP Page builder.